Actualité de la danse

Lettre de Pierre Rabadan, Adjoint à la Maire de Paris en charge du sport,

19/10/20

Madame, Monsieur, 
Chers responsables sportifs parisiens, Chers amis,
 
La situation sanitaire en Île-de-France et à Paris s’aggrave, ce qui amène le gouvernement à prendre de nouvelles mesures pour tenter de ralentir la progression du virus SARS-CoV-2.
La Ville de Paris a appliqué et appliquera dans ses équipements les dispositions nécessaires pour préserver la santé des parisiennes et des parisiens.
 
Ainsi, le décret publié au Journal Officiel ainsi que l’arrêté de la Préfecture de Police de Paris, tous deux en date du 17 octobre viennent expliciter ces nouvelles décisions (documents en pièces jointes). Vous trouverez également le communiqué de presse de la Préfecture de Police qui résume ces dispositions.
 
La principale mesure nouvelle annoncée concerne l’instauration d’un couvre-feu entre 21 heures et 6 heures. 
Afin de permettre aux usagers de rejoindre leur domicile avant 21 heures, il a été décidé par la Ville que l’ensemble de ses équipements accueillant du public serait fermé au plus tard à 20h30.
 
Dans le domaine sportif et pour les équipements sportifs de la Ville de Paris, cela se traduit en particulier par :
 
·       Les activités physiques et sportives sont interdites dans les salles couvertes des établissements recevant du public, quelle que soit l’activité pratiquée, sauf pour :
o   les groupes scolaires et périscolaires et les activités sportives participant à la formation universitaire ;
o   toute activité à destination exclusive des mineurs ;
o   les sportifs professionnels et de haut niveau ;
o   les activités physiques des personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées ;
o   les formations continues ou des entraînements obligatoires pour le maintien des compétences professionnelles; – les épreuves de concours ou d’examens ;
o   les événements indispensables à la gestion d’une crise de sécurité civile ou publique et à la continuité de la vie de la Nation ;
 
·        Les équipements fermeront donc leurs portes aux publics concernés à 20h30.
 
·       L’interdiction des regroupements de plus de 6 personnes sur l’espace public, laquelle impacte les pratiques sur les terrains de sport en accès libre.

À noter que, comme nous le demandions aux services de la Préfecture de Police depuis la publication du précédent arrêté, les personnes qui présentent un document attestant d’une reconnaissance de handicap par la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) peuvent être désormais admises sans avoir besoin de produire une prescription médicale spécifique.
 
Nous allons également uniformiser notre lecture des restrictions d’accès concernant les bulles de tennis couvertes en permettant la pratique dans ces espaces dans le respect des gestes barrières et des règles sanitaires prévues par le décret et l’arrêté.
 
Notre volonté demeure de réengager un dialogue régulier sur la pratique sportive avec l’État, la Préfecture de Police et le Ministère des Sports en particulier, pour que les protocoles sanitaires soient adaptés, renforcés et qu’ils permettent la reprise de vos activités, pour le plus grand nombre de publics. Dans cette perspective,  nous avons élaboré un nouveau protocole sanitaire renforcé, intégrant des restrictions de jauge d’accès à nos équipements, des propositions quant à la limitation des contacts physiques y compris lors de la pratique sportive, ainsi que des renforts en matière de nettoyage et d’aération de nos locaux, que nous avons proposé à ces interlocuteurs de l’État.
 
Nous sommes convaincus que le sport participe à une meilleure santé pour tous ceux qui le pratique. Si le virus est encore présent durant plusieurs mois, nous nous devons de rechercher les moyens pour permettre la pratique sportive pour le plus grand nombre, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et en respectant les règles imposées par le gouvernement.
 
Karim Ziady, élu au Conseil de Paris et Conseiller délégué en charge du sport de proximité, l’ensemble de mon cabinet comme toute la Direction de la Jeunesse et des Sports de la Ville de Paris, et moi-même restons à votre écoute et à vos côtés pour que le sport continue à pouvoir être pratiqué à Paris selon les évolutions sanitaires.
 
Je profite de ce mail pour remercier l’ensemble des acteurs associatifs et sportifs mais également à tous les agents de la Ville qui permettent aux activités encore autorisées de se maintenir dans les conditions sanitaires adaptées.
 
Soyez certains de notre soutien pour défendre la nécessité de revenir à une pratique sportive régulière dans les meilleurs délais pour les Parisiennes et Parisiens, tout en prenant  toutes les mesures nécessaires pour lutter contre la propagation du virus SARS-CoV-2
 
Pierre Rabadan
Adjoint à la Maire de Paris en charge du sport, des jeux Olympiques & Paralympiques
Hôtel de Ville
5 rue Lobau • 75196 Paris Cedex 04


Toutes l'Actualité de la danse